Entraînement en musculation le programme parfait

 

 

Le programme de musculation parfait ressemble à quoi ?

 

 

Chaque fois que je remets un programme à un membre de mon site, je me pose la même question.

 

Va-t-il l’adapter en fonction de ses possibilités ?

 

Avec la multitude de recherche sur la prévention et les blessures en musculation, beaucoup de personnes sont terrorisées par la blessure.

 

Le choix des exercices : 

 

Si un exercice vous procure une douleurs au niveaux tendineux ou articulaire, je vous conseil fortement de l’éviter, même si celui si est sur une machine censé être sécuritaire.

 

A l’inverse si un exercice est répertorié comme dangereux mais qu’aucune douleurs n’apparaît et que votre anato-morphologie si prête bien, pourquoi l’éviter ?

vous pourriez passé à coté d’une bonne progression musculaire en le supprimant.

 

A force de recherche personnelle sur le terrain j’ai mis en place mon programme, qui reste dans l’ensemble très basique dans ça conception mais qui me permet de progresser, pas forcément en charge mais plus en qualité musculaire et en masse.

 

Le programme parfait (pour vous) devra aussi être jouissif à effectuer, rien de plus ennuyeux et contre productif qu’une méthode qui ne nous plait pas.

 

Si vous aimez vous entraîner rapidement de façon intense, faites peu de série avec des charges lourdes et des techniques d’intensification comme le dégressif, les supersets, etc.

 

Votre programme parfait devra également tenir compte de vos possibilités et disponibilités à vous rendre en salle de sport. Si vous n’avez que trois jour à consacrer à la musculation, il est hors de question de faire pectoraux le 1er jour, biceps le deuxième jour, et de nouveau les pectoraux le 3ème jours.

 

Ne sacrifiez pas les cuisses, si vous n’avez que deux jours disponibles pour vous entraîner, sacrifier plutôt l’entraînement des épaules qui seront déjà sollicités avec les exercices de pectoraux et de dos.

 

Vous l’aurez compris le programme parfait et unique n’existe pas, par contre une bonne base de travail et des principes de progression concrets peuvent vous aider à transformer votre entraînement actuel en programme productif.

 

N’oubliez pas que nous faisons ça par passion, il n’y a donc pas de raison que notre sport nous devienne déplaisant.

 

Article de Théo 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0